Taxation des plus values sur valeurs mobilières et des cessions de droits sociaux 2017

À jour en Juin 2017

Écrit par les experts Ooreka

Les valeurs mobilières et les droits sociaux sont des titres financiers : soit des titres de propriété (actions, parts sociales), soit des titres d'emprunt (obligations). Les plus-values réalisées sur ces biens doivent être déclarées.

Attention ! Les plus-values réalisées lors de leur revente sont imposables au barème progressif de l'impôt sur le revenu avec un abattement selon la durée de détention.

Quels revenus de cession de valeurs mobilières et de droits sociaux déclarer ?

Plus-values sur valeurs mobilières imposables

Sont considérées comme des plus-values sur valeurs mobilières ou droits sociaux les cessions portant sur :

Savoir flairer les arnaques de la revente en temps partagé
  • des valeurs mobilières cotées ;
  • des droits sociaux non cotés de sociétés passibles de l'IS ;
  • des obligations, titres participatifs, effets publics et tous autres titres d'emprunt négociables non cotés ;
  • des droits portant sur ces valeurs ou titres ;
  • des titres représentatifs de ces valeurs ou titres.

Sont imposables dans la catégorie des plus-values des particuliers toutes les plus-values sur valeurs mobilières et droits sociaux :

  • réalisées par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France ;
  • dégagées à l'occasion des cessions de valeurs mobilières et assimilées ;
  • et réalisées à titre onéreux.

Les plus-values de cession de valeurs mobilières, droits sociaux et titres assimilés sont assujetties aux prélèvements sociaux dès le premier euro, quel que soit le montant annuel des cessions.

Deux cas particuliers :

  • en cas de cession de titres ayant figuré successivement dans le patrimoine privé et dans le patrimoine professionnel d'un exploitant, il faut calculer deux plus-values ;
  • les opérations de rachat par une société de ses propres titres en vue d'une réduction de capital non motivée par des pertes sont imposables.

Les associés personnes physiques présents dans une société lors d'une cession sont personnellement imposés (déclaration n°2075) au titre d'une cession à titre onéreux de titres ou droits réalisée par une personne interposée (par exemple une société civile de portefeuille soumise à l'impôt sur le revenu).

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Plus-values sur valeurs mobilières exonérées

Sont notamment exonérées les cessions effectuées dans le cadre :

  • de la gestion des PEA ;
  • de l'épargne salariale ;
  • de jeunes entreprises innovantes ;
  • d'un compte d'épargne à long terme ;
  • d'un club d'investissement ;
  • du groupe familial, sous certaines conditions.

Plus-values mobilières : les montants imposés

Le gain de cession imposable est égal :

  • À la somme des plus-values dégagées sur les cessions à titre onéreux de valeurs mobilières et de droits sociaux, à savoir la différence entre :
    • le prix effectif de la cession des titres ou des droits, nets de frais et taxes acquittés par le cédant ;
    • et leur prix effectif d'acquisition ou de souscription par le cédant ou, en cas d'acquisition à titre gratuit, leur valeur retenue pour la détermination des droits de mutation. Le prix ou la valeur d'acquisition doit être augmenté des frais d'acquisition (y compris les droits de mutation).
  • Diminuée des pertes sur cessions de titres de même nature réalisées la même année ou au cours des 5 ou 10 années précédentes.

À noter : les gains issus de plus-values de cession de valeurs mobilières, droits sociaux et titres assimilés sont assujettis aux prélèvements sociaux dès le premier euro, quel que soit le montant annuel des cessions.

Pour les plus-values réalisées depuis 2016

Les plus-values sont imposables selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Seuls les gains issus des bons de souscription de parts de créateurs d'entreprise et des PEA restent soumis à l'imposition forfaitaire.

Un abattement est toutefois appliqué par année de détention (sauf exceptions) :

  • 50 %  entre 2 et 8 ans de détention ;
  • 65 % à partir de 8 ans de détention.

Un abattement à taux majoré est mis en place pour favoriser la création et le développement des PME. Il concerne donc la souscription ou l'acquisition de titres dans les PME créées depuis moins de 10 ans à la date de la souscription ou acquisition. Cet abattement s'élève à :

  • 50 % entre 1 et 4 ans de détention ;
  • 65 % entre 4 et 8 ans de détention ;
  • 85 % après 8 ans de détention.

Taxation des plus-values mobilières : le cas des non-résidents

Les cessions réalisées par des non-résidents sont :

  • exonérées (y compris des prélèvements sociaux additionnels, qui ne concernent que les résidents) si les cessions concernent des participations non substantielles (c'est-à-dire inférieures à 25 %) dans des sociétés soumises à l'IS ;
  • soumises au taux de base de 19 % (sans être soumis aux prélèvements sociaux additionnels) si les cessions concernent des actions de sociétés soumises à l'IS dans lesquelles le cédant détient une participation supérieure à 25 %.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
philippe delaÎtre

optimisateur de droits de succession | masuccession.fr

Expert

LB
laetitia b

gestionnaire paie

Nouvel expert

frédéric piccard

diplômé master ii droit, economie, gestion. | patrifinance

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Vos objectifs principaux (plusieurs choix possibles) :

Demander des devis

Merci de renseigner les revenus mensuels de votre foyer.

Merci de renseigner vos objectifs.

Merci de renseigner votre année de naissance.



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

pix