/ /
/

Prélèvements sociaux

Prélèvements sociaux

À jour en Avril 2018

Écrit par les experts Ooreka

Getty Images / Comstock

Les prélèvements sociaux constituent des taxes perçues sur les revenus du patrimoine et de placement encaissés par les personnes physiques domiciliées en France. Destinés à financer la Sécurité sociale, les retraites et le revenu de solidarité active (RSA), ils sont exigibles lors de la perception de revenus spécifiques. 

Prélèvements sociaux : champ d'application

Revenus concernés

Les prélèvements sociaux s'appliquent sur l'ensemble des revenus du patrimoine et de placement perçus par un redevable de ces taxes, notamment :

Bon à savoir : les intérêts des livrets A, livrets jeunes, livrets d'épargne populaire, livrets de développement durable et livrets d'épargne-entreprise sont exonérés de prélèvements sociaux.

Personnes assujetties

Sont assujetties aux prélèvements sociaux sur les revenus ci-dessus encaissés, les personnes fiscalement domiciliées en France. Ces taxes s'appliquent même si le redevable n'est pas soumis à l'impôt sur le revenu.

Les personnes qui ne résident pas fiscalement en France sont également assujetties aux prélèvements sociaux sur les revenus fonciers et les plus-values immobilières perçus en France.

Bon à savoir :  sur la totalité des prélèvements sociaux payés par un contribuable, le montant correspondant à la CSG due sur les revenus du patrimoine soumis au barème progressif de l'impôt est déductible à hauteur de 6,8 % de son revenu global imposable.

Composition des prélèvements sociaux

Les prélèvements sociaux regroupent plusieurs taxes dont le taux est différent, à savoir :

  • la contribution sociale généralisée (CSG) dont le taux est de 9,9 % ;
  • la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) avec un taux de 0,5 % ;
  • le prélèvement de solidarité dont le taux est de 2 % ;
  • la contribution additionnelle dont le taux est de 0,3 % ;
  • le prélèvement social avec un taux de 4,5 %. 

Ces taxes sociales s'élèvent ainsi en totalité à 17,2 %.

À noter : ce taux global de 17,2 % s'applique depuis le 1er janvier 2018 (loi de financement de la sécurité sociale pour 2018), il était de 15,5 % avant cette date. 

Prélèvements sociaux : paiement

Les prélèvements sociaux font l'objet d'un paiement différent selon la nature des revenus sur lesquels ils sont prélevés.

Le paiement est effectué à la source pour les revenus de placement à revenus fixes tels que les produits des comptes sur livret, épargnes logement, comptes à terme ou encore les dividendes, l'assurance-vie et les plus-values immobilières.

Depuis le 1er janvier 2018, ils sont intégrés dans le prélèvement forfaitaire unique (PFU) auxquels sont soumis la plupart des revenus de placement à revenus fixes.

Le paiement est effectué par le contribuable suite à la réception d'un avis d'imposition pour les revenus du patrimoine tels que les revenus fonciers ou encore les plus-values mobilières.

Depuis 2013, l'avis d'imposition pour le paiement des prélèvements sociaux est fusionné avec l'avis d'imposition de l'impôt sur le revenu.

Bon à savoir : l'avis d'impôt sur le revenu reçu en septembre par les contribuables mentionne le calcul à la fois de l'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux à payer par le contribuable. 

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Vos objectifs principaux (plusieurs choix possibles) :

Demander des devis

Merci de renseigner les revenus mensuels de votre foyer.

Merci de renseigner vos objectifs.

Merci de renseigner votre année de naissance.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !