Inspecteur des finances publiques

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

Anciennement inspecteur des impôts et inspecteur du trésor, l'inspecteur des finances publiques a regroupé ces deux fonctions depuis 2011.

Cette extension de mission est issue du rapprochement des administrations de la Direction générale des Impôts (DGI) et de la Direction générale de la Comptabilité publique (DGCP).

L'inspecteur des finances publiques dépend donc de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). C'est une administration publique relevant du ministère de l'Économie et des Finances qui gère les finances publiques de la France. Nous faisons le point.

 

Qui sont les inspecteurs des finances publiques ?

Ce sont des agents de la fonction publique recrutés sur concours externe ou interne :

  • Certains ont pu être désignés sur liste ou sur examen. Les règles des concours externes et internes sont fixées par arrêté du 2 mars 2011 sur les règles d'organisation générale, la nature et le programme des épreuves.
  • Une fois le concours réussi, l'inspecteur des finances publiques est admis à la fonction mais doit encore suivre une formation.
  • Cette formation dure dix-huit mois et peut être rémunérée. La première année de formation se déroulent à l’école Nationale des Finances Publiques. Les six mois qui suivent sont réservés au stage de fin de formation.

Ces inspecteurs des impôts peuvent être :

  • adjoint ou chef de poste, chargé d’un secteur d’animation et d’expertise dans le secteur public local ;
  • conseiller ou référent auprès des ordonnateurs en matière de finances locales ;
  • huissier quiparticipe au recouvrement forcé des produits d’Etat, locaux et divers ;
  • "inspecteurs analystes" et "inspecteurs programmeurs" de système d’exploitation.

Inspecteur des finances publiques : ses missions

Le rôle de l'inspecteur des finances publiques réside dans la participation aux travaux d'encadrement, d'expertise et de conception pour les missions dans le champ d'action de la direction générale des Finances publiques (DGFiP).

Le métier est vaste et varie selon la filière choisie.

En effet, l'inspecteur des finances publiques peut notamment agir dans un service des impôts des particuliers des entreprises, dans un service des cadastres, dans un service informatique, dans un service de contrôle de l'expertise, auprès d'huissier, dans un service de comptabilité de l’Etat, d’une direction départementale ou régionale des finances publiques.

Selon la filière choisie, l'inspecteur des finances publiques peut principalement avoir pour missions :

  • des contrôles fiscaux des entreprises ou des particuliers ;
  • des opérations d'assiette et de recouvrement des créances, de la réalisation des opérations de contrôle fiscal mais aussi des travaux de contentieux de l'impôt ;
  • des opérations de la comptabilité et de contrôle des dépenses et des recettes de l'État et de ses antennes (établissements publics , collectivités territoriales...) ;
  • du pilotage de mission d’accueil en assurant un rôle d’expertise sur les dossiers complexes ;
  • du contrôle et de l’expertise des pièces des dossiers des professionnels ;
  • de mettre à jour le plan cadastral en dirigeant une équipe ;
  • d'exercer des fonctions supports en tant que chef du service des ressources humaines, de la formation professionnelle ou encore du budget-logistique.

Pour en savoir davantage :

Ces pros peuvent vous aider